Dessiner sa première collection de mode

Vous êtes styliste, créateur de mode et vous souhaitez lancer votre marque ? Retrouvez nos meilleurs conseils pour préparer au mieux votre première collection.

Définir votre idée, votre projet, votre style

Tout commence avec vous

Ce n’est pas parce que vous êtes styliste que vous avez nécessairement envie de vous embarquer dans une aventure aussi longue et difficile que la création de votre propre marque.

Créer une marque implique aussi gérer la production, assurer la logistique, s’occuper du service après-vente, vendre la collection, tenir la comptabilité et s’assurer que les chiffres sont bons. Une bonne partie des tâches n’est pas lié à la création pure. En serez-vous heureux(se) ? Et si non, êtes-vous prêt(e) à vous associer pour réussir ou à déléguer ?

Où vous voyez-vous dans 5 ans ? Comment imaginez-vous votre vie ? Comment vous voyez-vous travailler plus tard ? Pour quoi souhaitez-vous être reconnu(e) : pour votre talent ? Pour l’entreprise que vous avez monté ? Pour le changement que vous avez apporté ? Qu’avez-vous envie qu’on dise de vous ? Qu’est ce que vous pourrez qualifier de succès ?

Si vous voulez aller jusqu’au bout, vous devez pouvoir incarner votre marque, endosser ses valeurs, et la défendre bec et ongles.

Qui est votre client idéal ?

Pour réussir à vendre et à créer la collection idéale, savoir à qui vous souhaitez vendre est important.

Cibler tout le monde, c’est ne cibler personne. C’est pourquoi il faut que votre marque s’adresse à une communauté de personne. En connaissant votre marché et votre cible, vous arriverez à rendre votre collection claire et désirable.

Imaginez votre client ou votre cliente idéale. Apprenez à le ou la connaître. Découvrez ses goûts, ses valeurs, ses habitudes, ses envies, sa morphologie. Nourrissez-vous de tout ce qui peut vous inspirer. Quel âge a-t-il ou a-t-elle ? Quels sont ses restaurants et ses magasins favoris ? Qu’a-t-il ou qu’a-t-elle l’habitude de porter ?

Notez vos découvertes et apprentissages sur un cahier ou une application Notebook pour ne rien oublier. Ainsi, vous pourrez toujours revenir dessus si vous avez besoin d’inspiration.

Se mettre au dessin

Créer son moodboard

Une fois que vous avez collecté toutes les informations sur votre client cible, il est temps de passer aux travaux pratiques.

Ce n’est pas obligatoire, mais de nombreux stylistes et créateurs de mode aiment passer par l’étape du moodboard. Cela leur permet de visualiser et de trouver plus facilement de l’inspiration. Et si vous passez par la suite par des prestataires, cela les aidera à comprendre le ton et la ligne directrice de votre collection.

Car ce moodboard doit être comme un guide éditorial pour votre première collection. Vous pouvez y placer des images, des photos, mais aussi des textures, des volumes et des idées. Cela vous permettra de déceler les associations gagnantes, celles qui font wow quand on les voit ou qui intriguent.

Votre moodboard, c’est en quelque sorte l’univers de votre collection. Il vous aidera à dessiner vos croquis plus facilement mais aussi à bâtir une vraie histoire autour de votre collection de mode.

Faire ses croquis de mode

Avec l’étape du moodboard, vous avez les grandes lignes de votre collection. Vous savez également à qui vous voulez vendre et avez une petite idée des mensurations de votre groupe cible.

Il est grand temps de sortir vos crayons et d’imaginer ce à quoi ressembleront vos premiers modèles de vêtements ou d’accessoires.

Posez les formes, les textures et le style. Croquez tout ce qui vous passe par la tête et tout ce que vous aura inspiré votre moodboard. Vous aurez bien le temps après de faire la sélection.

Essayez de travailler sur une feuille par modèle. De préférence, choisissez un A4: ce sera plus facile si après, vous avez besoin de scanner la feuille. Vous pouvez aussi travailler directement sur une tablette graphique si vous en avez une et que vous savez bien vous en servir. Avoir le modèle déjà digitalisé sera un vrai gain de temps pour vous.

Osez être audacieux et ne vous auto-censurez pas. À ce stade, toute idée est bonne !

Faut-il que les croquis de mode soient parfaits pour lancer sa collection ?

Bon nombre de stylistes ne savent pas parfaitement dessiner. De plus, tous n’ont pas le même coup de crayon. Et c’est tant mieux, car c’est ce qui fait le charme et l’unicité de chacun.

L’essentiel dans les croquis de mode est de pouvoir comprendre ce que vous voulez créer. Le dessin de mode est un moyen de communication entre vous et vos partenaires de production si vous en avez. C’est un guide visuel mais ce ne sera pas le seul.

Aussi, si les dessins ne sont pas parfaits, ce n’est pas grave ! Le tout est d’arriver à expliquer ce qu’on veut en terme de volume, style et coupes. On doit pouvoir comprendre rapidement comment la pièce doit être assemblée. S’agit-il d’une forme structurée ? Du flou ? Est-ce une pièce à manches ? Quel tombé doit avoir le tissu ?

Enfin, si vous ne savez pas bien dessiner, sachez que vous pouvez utiliser des templates qui vous facilitent la tâche.

Planifier la collection pour la production

Combien de modèles faut-il prévoir ?

Tout dépend de votre objectif, de votre marché, de votre stratégie de diffusion et de vos finances.

Si vous devez préparer un défilé par exemple, une trentaine de modèles sera demandée. Traditionnellement, on considère dans la mode qu’une collection est composée de 30 à 60 pièces différences. Les marques installées, notamment la Fast fashion, peuvent aller jusqu’à 300 références et plus par saison.

Toutefois, on note une volonté des jeunes créateurs et des nouvelles marques de mode à s’inscrire dans une mode plus raisonnée. Au lieu de sortir des collections avec un grand nombre de pièces peu abouties, ils lancent et sortent quand ils le peuvent des collections dites capsules, plus petites, et composées d’environ une dizaine de modèles, voire moins.

Certaines marques se sont même lancées avec 1 seul modèle. 4 est généralement le nombre qui l’emporte.

Présenter beaucoup de pièces peut amener de la diversité, mais complexifie beaucoup les choses en production. Et bien entendu, cela demande plus de financement. À l’inverse, si vous avez que peu de pièces, vous avez aussi moins de chances d’attirer l’oeil de vos clients. À vous de juger en fonction de vos cartes.

Structurer sa collection

Quand votre phase de sketch et croquis est terminé, pensez à faire un plan de collection.

Un plan de collection est une planche qui regroupe les croquis de l’ensemble des modèles qui constitue la collection. Idéalement, ce document contient aussi des informations techniques.

L’idée derrière ce plan de collection est de vous aider à avoir une vision d’ensemble et de vous assurer de la cohérence de la collection. Y-a-t-il une histoire claire ? Un fil conducteur ? L’équilibre des différentes pièces est-il bon? Combien de matières différentes faudra-t-il pour produire la collection ?

En un coup d’œil, ce document vous permet d’avoir toutes les réponses.

Comment dessiner sa première collection de vêtements, sa première collection de mode ou sa première collection de styliste
Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.