6 Mauvaises raisons de ne pas parler de votre projet

Dans notre article, nous vous expliquons pourquoi il est important de communiquer sur votre projet le plus tôt possible. Pour autant, de nombreuses personnes ne le font pas. Aussi, nous allons prendre chacune des raisons invoquées et les démentir une par une.

1 – J’ai peur qu’on me vole mon idée

Si vous avez cet idée, il est probable que d’autres l’ont eu également. Et en ce cas, c’est plutôt bon signe car cela révèle qu’il y a besoin ou une envie à combler. De plus, si vous avez des concurrents, cela signifie que vous le marché est déjà ou en cours d’éducation. En effet, si vous êtes créateur de robes bohèmes, avoir des concurrents qui font déjà des robes bohèmes peut susciter un effet de mode. Les femmes vont voir plus de gens porter des robes bohèmes et vont aussi avoir envie d’en porter. Elles vont alors chercher sur internet et tomberont peut-être sur vous ? 

A l’inverse, si personne n’a réalisé cette idée, peut-être est-ce parce que techniquement il y a un problème qui empêche la réalisation de celle-ci. Et même dans ce cas, c’est bon de le savoir avant de commencer car vous pourrez mieux vous préparer.

Enfin, une idée ne vaut rien sans exécution. C’est l’exécution qui change tout et qui donne vie à votre idée. Quand bien même, quelqu’un vous prend votre idée, si vous la réalisez mieux qu’elle, vous vous en sortirez toujours gagnant.

2 – J’ai peur qu’on me copie mes modèles

La mode, c’est un monde de la copie. C’est d’ailleurs d’une certaine manière comme cela que la mode et les tendances se créent. Les dupes Mode, cela vous parlent ? Après les défilés des Fashion weeks, toutes les enseignes de prêt-à-porter s’inspirent les looks qui ont été vu. De la même manière, les créateurs s’inspirent aussi de ce qui a été fait dans le passé pour créer ou casser les codes.

Ajouté à cela, vous pouvez très bien protéger vos créations mode. Nous avons même écrit un dossier complet sur le sujet. 

Enfin, rien ne vaut l’original. Il existe de nombreuses copies de sacs Louis Vuitton. Pourtant, les bonnes clientes voudront toujours le modèle qui provient de la marque.

3 – Je ne suis pas prêt(e)

Vous ne le serez jamais. C’est comme si vous essayez d’apprendre à nager en étant toujours sur le sable. Il n’y a qu’en vous plongeant dans l’eau que vous pourrez véritablement à nager. Entreprendre dans la mode, c’est la même chose. C’est en faisant les choses que vous apprenez. Vous pouvez visionner tous les défilés de créateur que vous voulez, vous n’en deviendrez pas un pour autant. C’est en touchant les matières, en créant des prototypes, en faisant des erreurs et en développant votre expérience que vous le devenir. 

“C’est en forgeant qu’on devient forgeron.” Et c’est encore plus vrai dans la mode.

4 – J’ai peur qu’on me trouve stupide

Il n’y a aucune raison de se sentir stupide pour tenter d’innover et de proposer quelque chose de nouveau. Peut-être allez-vous avoir quelques réactions de ce types dans votre entourage ? Toutefois, avant de les prendre à coeur : demandez-vous si ces personnes ont accompli quoi que ce soit dans leur vie qui justifient ce type de réflexion. Sont-elles dans le même domaine ? Ont-elles déjà vécu cela ? Seulement à ce moment et dans ces conditions, vous pouvez leur accorder une oreille (une mais pas deux). Prenez leurs conseils et réfléchissez comment améliorer ce que vous proposez.

Puis rappelez-vous que les innovateurs et les créateurs de ce monde sont toujours des incompris, des illuminés et des marginaux au départ. Steve Jobs, Chanel ou Jean-Paul Gauthier sont là pour le démontrer. 

5 – J’ai peur qu’on n’aime pas ce que je propose

Aucun produit ou service n’a jamais fait l’unanimité. Il y aura toujours des gens qui n’aimeront pas votre style ou votre vision. Tous les goûts sont dans la nature. Et c’est une bonne chose car autrement, nous nous habillerions tous pareils et nous consummerions tous de la même façon. Ce serait triste, ne croyez-vous pas ? Car ce qui fait le charme de ce monde et de l’univers de la mode, c’est justement la diversité et l’unicité de chaque individu.

Et si votre client cible n’aime pas ce que vous proposez, cela peut-être au contraire une opportunité pour améliorer les choses et rendre votre vêtement ou service encore meilleur.

6 – Je ne me sens pas légitime

La légitimité ne se donne pas, elle se prend. Si vous ne vous sentez pas légitime, personne ne pourra changer. Même si votre entourage ou vos clients vous complimentent, vous y trouverez des raisons de ne pas vous sentir légitime. C’est un travail mental à faire sur vous-même.

En effet, si vous avez une idée, vous êtes la personne la plus légitime pour lui donner vie. Personne d’autres n’a l’image que vous avez en tête. On peut venir la complémenter, lui apporter des précisions, mais seul vous pourrez être en mesure de la dessiner car personne n’est dans votre tête.

Et si vous ne vous sentez pas légitime pour une question de compétences, vous pouvez soit combler vos lacunes ou aller chercher les compétences qui vous manquent auprès de prestataires qualifiés.

Bon courage dans vos projets et si vous avez d’autres hésitations ou d’autres objections à nous fournir, dites le-nous. Nous tâcherons de les démentir une par une !

Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.